Mes folles nuits.

Petite BD sur ce que je vis en ce moment.

Vous avez peut-être pu comprendre par mon compte Instagram que ce n’était pas la fête.

Ce dont je vais parler n’est pas un symptôme présent chez toutes les personnes souffrant de schizophrénie.

J’aurais évidemment préféré m’en passer. Et même si ce n’est pas quotidien, je peux dire que :

1)Je suis terrifiée

2) TA GUEULE BORIS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.