J’ai intégré un cattp.

J’ai intégré un cattp (centre d’activité thérapeutique à temps partiel) pour personnes en difficulté.

J’ai donc été confrontée à ce fameux souci, à propos duquel j’avais déjà fait un article : mélanger les psychotiques aux autres pathologies. Ce n’est pas une bonne idée.
Cela renforce la stigmatisation.
Tous ceux qui sont bien ancrés dans le réel nous prennent pour des fous. Donc même en nous imaginant a l’abri dans cette structure et bien il y a un gros rejet et ca fait mal.

Autant vous dire que j’ai été assez mal accueillie.

À suivre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *