Schizophrénie et fatigue.

Comme je vous l’ai déjà écrit, sur ce blog je parle de ma vie avec la maladie, sans filtre.

La maladie fatigue. Les médicaments fatiguent.

Et comme cela fluctue un peu, il y en a qui ont « leurs moments down », moi j’ai mes « journées horizontales ».

3 Comments

  1. Nadine Richard
    23 novembre 2021

    Bonjour,
    Quel plaisir de vous retrouver ! En vous lisant aujourd’hui, je touche du doigt ce que ressens mon fils dans ses jours horizontaux ( et il y en a .. )parfois il peut juste dormir encore et sauter le repas. L’épuisement qu’il décrit est difficile à ressentir pour l’entourage mais il suffit de le croire. Merci pour votre contribution à notre compréhension de ces troubles si complexes.

    Répondre
  2. Marion
    24 novembre 2021

    Coucou Bouclette ! Cool de te retrouver 🙂 prends soin de toi et vivent les BD !

    Répondre
    1. Bouclette
      24 novembre 2021

      Merci Marion 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *