Mes journées

On ne me demande jamais comment je vais ou comment se sont passées mes journées. C’est la technique de l’autruche.
C’est comme ça, ça évite d’etre confronté à un récit embarrassant ou d’être mal à l’aise.

De mon côté je trouve que ça me disqualifie dans les relations sociales, je suis une personne à qui on ne demande même plus comment elle va. Je me sens moins exister qu’une autre. Moins importante, moins vivante.

Au final, j’ai eu tellement à dire que j’ai créé ce blog. Ici je peux faire sortir ce que je garde à l’intérieur.
Voici donc le résultat en images !

Mais rassurez-vous, cette maladie fluctue et ce n’est pas tous les jours comme ça.

 

2 Comments

  1. fluffybananabomb
    21 novembre 2016

    Hello !

    Je me suis toujours demandée ce que ça faisait d’avoir des hallucinations visuelles. Ça doit être… Erf… horrible… En tout cas je te souhaite beaucoup de courage. Never give up, never surrender !

    Répondre
    1. Bouclette
      22 novembre 2016

      Coucou!

      Merci 🙂 j’vais gérer faut bien que mon caractère de chiotte me serve à quelque chose haha.
      Puis tu sais .. tant qu’il y a du café j’y vais en mode bazooka 😉

      Bises bises!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *