Patient expert (pair-aidant)

j’aime bien dessiner les gens gentils, d’ailleurs vous allez vite finir par connaître mon entourage virtuel.
Et donc voici mon petit grain de sel sur la pair-aidance.
C’est simplement mon opinion, ne soyez pas trop cash avec moi si vous n’êtes pas du même avis, en ce moment je suis fragile !




8 Comments

  1. Thor
    19 octobre 2017

    Angel, c’est la meilleure !

    Mais toi aussi Bouclett3 t’es la meilleure !

    A vous deux vous faites la paire ! J’me dis que sans vous, ce forum serait beaucoup plus terne…
    Et même si tu n’as pas prononcé 50 000 phrases dans ta vie, peu importe : ton action à toi aussi est super importante !

    Vive Angel !
    Vive Bouclett3 !
    Vive Atoute !

    Répondre
    1. Bouclette
      19 octobre 2017

      Merci Thor !
      Toi aussi je te retourne le compliment !
      Vivement que tu deviennes prof de photo, ce sera magnifique !!

      Répondre
      1. Thor
        19 octobre 2017

        On verra ça quand j’aurai retrouvé un sommeil correct. Pour l’instant j’ai du mal.
        Mais oui, vivement ! 😀
        Enfin, je suis déjà « prof » de photo. Mais bénévolement. L’être professionnellement, ce serait autre chose… De très loin !

        Quoi qu’il en soit, surtout n’arrête pas ce blog ! Parce que si tu l’arrêtes, VOILA CE QUI VA SE PASSER … !

        Répondre
  2. sardokan
    19 octobre 2017

    Bonjour, bah en théorie dans les gems il y a quand même des gens qui vont mieux. Pour ce qui est des pairs aidants ou patients experts (ah ah ah), je ne suis pas sur que ce soit une bonne chose de les intégrer dans l’hôpital, je préférerais qu’on consacre l’argent à une formation pour les soignants. Et même pour tout dire, je n’apprécierais pas du tout qu’un « ex »-patient vienne me saouler avec sa soit-disant expertise quand je suis hospitalisé… Enfin ce n’est que mon point de vue. Mais il est certain que partout ceux qui vont mieux ou un peu mieux essayent souvent de soutenir ceux qui vont plus mal, ça se fait souvent naturellement.

    Répondre
  3. Copper Lebrun
    19 octobre 2017

    J’espère juste que l’acceptation des pairs-aidants (qui est loin d’être gagnée en France vu l’égotisme des « professionnels ») pourra contribuer à dépasser cette pensée « évaluatrice-normalisatrice-pathologisante » omniprésente dans le domaine du soin en santé mentale ou du handicap mental. (autiste, je me considère comme… handicapé mental. C’est bien ce que ça veut dire…)

    Répondre
  4. Copper Lebrun
    19 octobre 2017

    PS : eh oui, l’ergothérapie des « mandalas », de la « poterie », de la « pâte à modeler » (activités de centre aéré) j’ai connu ça aussi pendant mon séjour en HP.
    Mais depuis j’ai décidé de ne jamais plus me laisser infantiliser impunément. C’est une entreprise de destruction de la personnalité.

    Répondre
  5. Amandine
    21 octobre 2017

    Mais elle est où cette angelblade ou angel? j’ai cherché partout je ne l’ai pas trouvée, si seulement elle pouvait me donner un coup de pousse!!
    Réponds-moi Bouclette stp.

    Répondre
  6. Une zébrelle
    24 octobre 2017

    Totalement d’accord, ça manque souvent de ne pas avoir de personne malade mais qui va bien à qui s’identifier…Avec le temps, je me suis construit cette image toute seule, en lisant des choses inspirantes comme la page FB de EndTheStigma. Mais c’est un effort d’auto-conviction qui peut se révéler épuisant à faire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *