Ice Ice Baby

Pour moi, maladie mentale est synonyme de perte de liberté.

Je n’ai plus la liberté de vivre comme je l’aimerais ni d’accéder à des petits bonheurs simples.
Autant vous dire que j’ai passé des heures, des jours, à essayer de trouver des stratégies qui me permettraient d’atteindre mes buts malgré la maladie, mais ce fut vain.

Je suppose que si un jour j’arrive à vivre comme je l’entends, cela voudrait dire que je ne serais plus victime de Boris (victime de schizophrénie) mais bien – rétablie – .

Parce que dire qu’une personne « souffre de schizophrénie », pour moi, ce n’est pas assez fort. On peut souffrir de rhumes et de petits bobos.

Mais dire « être victime de », là, ça annonce tout de suite la couleur. On ne joue plus dans la même cour!
On est victime de ce fléau qu’est la schizophrénie, abominable et sans pitié. Point.
D’ailleurs, « fléau » ça ne lui va pas si mal non plus. Demandons l’avis de Mr Larousse :
Personne ou chose qui est une catastrophe par son caractère nuisible.

Adjugé. La schizophrénie est un fléau.

Et donc, Boris, toi qui me prive de ..vivre ma vie, j’en ai marre d’être victime de ton fléau.
Je rajouterai un très impoli « FDP » « Brûle en enfer » et « Sois maudit ». (Vous me pardonnerez hein).

Bisous bisous.




3 Comments

  1. midnight
    8 août 2017

    Coucou Bouclette,

    Bravo pour ton dessin, je l’aime beaucoup celui-là.. <3

    En te souhaitant de meilleures années.

    Répondre
  2. Maetz Thierry
    8 août 2017

    Coucou Bouclette,
    C’est génial comme tu arrives à transcender la maladie!
    Bisous
    Bip

    Répondre
  3. Benamix
    9 août 2017

    ah ma tite bouclette!
    je sais ce que c’est que les « loops »
    musicalement dans les « rêves party »dans les années 90 il y avait des messages
    subliminaux ou samples dans le genre de ton demon interrieur…
    j ai moi meme reproduit ce genre de matraquage de sons
    interrieurement ça finie par simprimer dans le subconscient…
    ça peut etre une piste de skyzotisme et dans nos tetes aujourd’hui
    si on a connu des molecules chimiques qui modifient la perception des
    choses en rave party, il est vrais que l’on aurait pu dire non à ces purées de facteurs X!

    le petit éclaireur.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *