J’ai testé pour vous : Le Bromazepam

Le médecin m’avait prescrit un anxiolytique en prévision de mes fameuses crises d’angoisse.

Autant l’anxiété augmente les symptômes, on est d’accord, autant l’inverse a le même effet sur moi. Dès que je me relaxe trop ça part en vrille (Interdite de yoga ici). Misère.
Résultat : le bromazepam je l’ai pris deux fois et l’ai arrêté illico.
C’est comme prendre du LSD. Non merci. Je fuis en courant.
D’ailleurs, si vous croisez un jour le cousin machin version mouton courir en laissant derrière lui un long nuage de fumée, pas d’affolement, ce n’est que moi qui ne veux pas reprendre mon broma.

Mais j’avoue avoir eu de la veine car, vous le savez, mes hallus sont rarement positives mais ça s’est « bien » passé. Je ne reprendrai toutefois pas de risque en avalant à nouveau un de ces machins.

Adieu, bromazepam, je vais faire face à mes crises d’angoisse sans ton aide!
Et comme le dit Charlie dans Denver le dernier dinosaure : On n’est pas sorti de l’asperge.

3 Comments

  1. Lledelwin
    24 avril 2017

    Facile, c’est Aang le dernier maitre de l’air !
    T’as troqué Boris contre un mome super chaleureux, c’est plutôt tout bénèf, non ?

    Répondre
    1. Bouclette
      24 avril 2017

      Hahaha c’était un vieil homme chauve avec un pull jaune 😀
      Je dessinerai mieux la prochaine fois :’D

      Répondre
      1. Anne M
        24 avril 2017

        T’inquiète pas, il ressemble bien à un petit vieux, mais un petit vieux avec l’air chaleureux. Ca doit changer des peaux de vaches de cousines.

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *