Le solian

A faible dose il soigne la dépression.

j’ai vu beaucoup de gens stresser dans des forums « mon dieu mon médecin m’a prescrit du solian, je viens de voir que c’est un antipsychotique!!! Me cache t il que je suis schizophrène ??! J étais juste déprimé! Ma vie est fichue!!! »

T’inquiètes pas l’ami, le solian c’est tout terrain.

C’est le médicament qui a eu le meilleur ratio bénéfices/effets secondaires sur moi.

J’ai moins d’hallus, je ne suis plus dans une bouffée délirante continue, je ne suis plus sur le qui-vive. J’ai toujours peur d’être empoisonnée et Boris me fixe souvent du coin de la pièce mais c’est tellement mieux que sans traitement!

Faut dire, ok je suis pas stabilisée. Si on augmente le dosage, mon corps ne le supporte pas, ma bouche et ma langue se paralysent ( humpf.) Et comme ma vie actuelle, en étant soignée aux 3/4, est quand même un minimum gérable et mieux que sans rien, ben on n’y touche pas a ce bon vieux solian, on garde cette molécule ! J’en ai essayé beaucoup mais c’est lui l’élu !

Car en effet plus on augmente les doses et plus les effets secondaires des neuroleptiques prennent le dessus. Tremblements, dyskinésie, hyperactivité, prise de poids, insomnie ou somnolence intense.. c’est une floraison de joyeusetés ! Du coup parfois c’est un mal contre un mal et ça c’est nul.

Mais il faut bien l’admettre, ma vie sans traitement, je n’oserais même pas y penser. Je perdrais tout et on m’enverrait illico à l’hôpital. Ce solian je suis ravie de l’avoir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *