Schizophrénie, poids et alimentation

J’ai regardé beaucoup de vidéos faites par des schizophrènes sur youtube. La plupart sont bien enveloppés, voire obèses.

Mais d’où ça vient ? En grande partie des médicaments. Leur effet est similaire à de l’hypothyroïdie. À ce ralentissement du métabolisme se rajoute la disparition de la sensation de satiété. Ça chamboule les repères.

Il n’est pas rare de prendre entre 15 et 30kg sous risperdal par exemple.

Puis il faut aussi tenir compte du manque d’énergie, de la fatigue et du fait de ne pas pouvoir sortir de chez soi. L’un dans l’autre la prise de poids semble fatale.

Je me rappelle d’un ami ( oui oui j en avais à l’époque, y’a 15 ans) qui était si maigre que son médecin lui avait prescrit des neuroleptiques alors qu’il n’avait absolument aucun problème d’ordre psychiatrique. Juste pour le faire grossir.

Ne soyez donc pas trop durs face à la prise de poids de vos proches schizophrènes.

De mon côté mon « trouble de la pensée délirante » me maintient à un poids légèrement inférieur à ce que je devrais peser. Parce que je ne suis pas encore stabilisée et que mes délires prennent le dessus.

J’ai cette intuition méga forte que je vais mourir empoisonnée. C’est super dur pour moi de savoir ce que je peux manger, chaque jour.

Hier matin je suis allée dans un super marché. A mon habitude j’ai longé tous les rayons avec mon radar anti poison pour essayer d’envisager quel aliment me paraitrait le plus safe et me stresserait le moins. Tout y est passé, les gâteaux, les fromages, les plats préparés.

Au final j’ai acheté des kakis. Et un paquet de marshmallow. Aussi étonnant et chimique que ça puisse paraître, ça m’a paru le plus mangeable. Mais pas de quoi faire 3 repas équilibrés. Vu que ça fluctue je ne sais pas si je pourrai en manger aujourd’hui par exemple. D’ailleurs je ne sais simplement pas si je pourrai manger quelque chose. J’espère, parce que j’ai faim.

Parfois ce stress du poison s’estompe et là, même si je n’ai aucune satisfaction en mangeant, je fais des réserves.

C’est fou comme toutes ces complications qui me pourrissent la vie me font parfois, en société, juste porter une étiquette de dinde qui s’affame par souci d’esthétique.

Enfin je crois qu’il vaut quand même mieux avoir l’air d’une princesse qui se kiffe plutôt que d’une psychotique, en toute honnêteté.
Mais parfois j’me dis juste waw, si les gens savaient, ils la boucleraient et ça me ferait des vacances.

 

 

3 Comments

  1. Speedy
    8 juin 2017

    Waouh trop forte

    Comment ai je fait pour passer à coté de ton blog pendant toutes ces années ?

    C’est excellent ! les dessins sont biens et le texte d’une criante vérité

    Je me retrouve malheureusement particulièrement dans celui sur l’obésité, ayant pris 30 kg « grâce » au Zyprexa

    Répondre
    1. Bouclette
      8 juin 2017

      Parce que mon blog n’a que 5 mois 😉

      Merci pour ton commentaire !!!!!!
      Quand j’avais pris 25 kilos sous risperdal, 20min de velo d’appartement par jour m’avaient bien aidées à limiter les dégâts et perdre un peu 🙂

      J’te fais des bisous et passe une agréable soirée !

      Répondre
      1. Speedy
        8 juin 2017

        Merci pour les bisous et pour la bonne soirée, pareillement

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *