Isolement et maladie mentale

De fil en aiguille, je me suis retrouvée bien seule.

Les uns me trouvant froide et je cite « éteinte de l’intérieur », les autres me trouvant toujours stressée et difficile à cerner.
Puis il y’a aussi ceux qui ont fui quand ils ont su que j’étais malade, et ceux qui se sont fatigués de m’inviter en voyant que je declinais une invitation sur deux pour de sombres raisons de santé.

Puis y’a la famille qui a coupé les ponts car évidemment je suis la ratée de la famille.
(Pour beaucoup trop de gens, ne pas travailler = rater sa vie).

En général je fais avec, il le faut bien, mais certaines périodes sont + compliquées à gérer.
Par exemple, la deuxième période la plus difficile, après les fêtes, est celle de l’été.

Lorsqu’été rime avec barbecues et terrasses pour certains, de mon côté cela rime avec frustration. Celle qui vous serre le coeur et vous déchire de l’intérieur.
Car moi aussi j’ai envie de profiter, envie d’amitié, envie de rire l’aprem ou en soirée devant un spritz, un gin tonic ou tout autre truc festif.

Mais haut les coeurs! C’est bientôt la fin ! ..Autumn is coming !


 

8 Comments

  1. midnight
    30 juillet 2017

    Toujours aussi bien, et toujours dit avec humour malgré le propos.

    Merci Bouclette 🙂

    Tu t’en sortiras un jour. (c’est Shenron qui me l’a dit.)

    Répondre
  2. Formol
    30 juillet 2017

    Merci pour cette BD, Bouclett.
    Je me suis reconnu dedans.
    « Si on l’invite il plombera l’ambiance », j’ai déjà vécu ça.
    Et j’ai du mal à boire un Spritz en terrasse .

    Répondre
  3. Sacha
    30 juillet 2017

    Je suis aussi très isolé l’été et voir le peu de gens proches autour de moi bosser et/ou partir en vacances empire le truc.
    Merci pour cet article, vraiment

    Répondre
  4. s
    30 juillet 2017

    ya til des medocs pour ke tu te sentes assez bien pour sortir ?
    sinon l’avantage c ke tu peux mettre de côté les cons hypocrites ki tinvitent pas, en effet ya pas mieux ke de passer du temps avec des gens ki en valent vraiment le coût même si yen a pas bocou

    Répondre
    1. Bouclette
      1 août 2017

      Je suis tjs en quête du traitement optimal mais ma psychiatre m’a dit ‘ un médicament magique n’existe pas’. Mais comme tu le dis, vaut mieux être seul que mal accompagné !

      Répondre
  5. Helene
    30 juillet 2017

    Bonjour Bouclette, y a t’il des GEM pas loin de chez vous ? Juste pour sortir un peu et prendre un café dans un endroit bienveillant. Bonne journée à vous

    Répondre
    1. Bouclette
      1 août 2017

      Bonjour Helene, malheureusement pas de GEM dans mon coin ! C’est très dommage, certains proposent même des activités ping pong, ça me fait rêvasser !

      Répondre
      1. s
        2 août 2017

        bonjour bouclette
        g trouvé cela pour des séjours d’été
        http://www.treizevoyages.org
        j’espère que cette info n’est pas foireuse mais çà vaut le coup d’œil
        de toute façon viendra un jour où tu prendra ton enfant par la main et hop à toi les belles vacances d’été

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *